Libération de Nasreddine Ben Saida

Le Tribunal de première instance de Tunis a ouvert aujourd’hui jeudi 23 février 2012 le premier procès du directeur général du quotidien d’Attounissia, Nasresddine Ben Saïda pour le reporter au 8mars prochain en accordant à l’accusé sa liberté. Une décision du juge Faouzi Jebali qui a aussi dirigé l’affaire Nabil El Karoui et Prsepolis.

L’affaire Nasreddine Ben Saida directeur du journal « Attounisia » ne finit pas de faire parler d’elle, une affaire qui met en cause, faut-il le rappeler, l’insertion en première page du journal d’une photo de Sami Khedhira -footballeur d’origine tunisienne- enlaçant sa petite amie et mannequin Lena Gerck nue sur cette photo. Cette publication a coûté au directeur du journal pas moins que son arrestation et son incarcération depuis le 15 février dernier, une affaire qui a déclenché une polémique au sein des médias et des professionnels du métier qui ont réclamé sa libération malgré que le syndicat des journalistes a condamné sa publication l’estimant contraire aux principes de la déontologie.

S.E

 

Free-Nasreddine1

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome