Des conflits au cœur de Wataniya

La direction de l’Etablissement  de la Télévision Tunisienne se refuse de collaborer avec le syndicat des journalistes le SNJT. De même que Mohamed Machfar le directeur de la station de radio zitouna (voir l’article), le pdg Mokhtar Rassaâ ne prend pas en considération ni le SNJT ni l’INRIC. D’où la source du conflit entre les journalistes et la direction de l’ETT.

Selon le SNJT, l’ETT « tente de toutes manières de fuir les négociations avec le syndicat ce qui a donné place à un climat tendu au sein de l’établissement ». Beaucoup de journalistes se posent des questions concernant leur statut, la nomination des futurs présentateurs, le statut du règlement interne etc… Au vue des dispositions prisent par le directeur de l’établissement en refusant de collaborer avec les différentes institutions, celui-ci se positionne comme une personne voulant exercer son pouvoir seul sans aucunes négociations.

L’INRIC ainsi que le SNJT visiblement dérangent les dirigeants ayant exercer sous l’ancien régime.

source: TAP

W.G

wataniya1-2

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome