Facebook admet la baisse de la portée organique des publications de pages

Facebook vient d’admettre (finalement !) que la seule manière pour une page d’avoir une portée correcte pour ses publications est d’investir en Facebook Ads.

Dorénavant, et si ce n’est déjà fait, les pages verront leur portée organique diminuer petit à petit et le réseau social assume (pour une fois) la manœuvre. Dans un document envoyé à ces partenaires le mois dernier, la société indique clairement « Nous prévoyons une baisse progressive de la portée organique des publications des pages et nous travaillons en même temps à garantir aux utilisateurs une expérience de qualité sur notre site ».

facebook_graph

Il s’agit là d’un changement important dans le discours de Facebook qui a nié, il y a un an, toute fin commerciale derrière la baisse de la portée organique qui a été remarquée et rapportée par plusieurs organismes. Le réseau social avait déclaré, à l’époque, que les modifications apportées à son EdgeRank visaient à éliminer les spams et les contenus non-engageants mais que la portée médiane des pages n’avait pas bougé.

Facebook explique que le fait que les contenus de marques non sponsorisés vont de moins en moins apparaitre dans votre news feed est dû à l’augmentation rapide de la concurrence entre les différents contenus pour un espace limité puisque « le contenu susceptible d’apparaitre dans le news feed augmente à un rythme plus rapide que celui de la capacité des utilisateurs à le consommer ».

Le contenu publié par les sites médias est un des facteurs qui ont renforcé cette concurrence étant donné que Facebook vient d’annoncer qu’une mise à jour de son algorithme donnera plus d’importance aux liens renvoyant vers les articles des sites médias, en particulier sur les terminaux mobiles.

« Nous arrivons à un point où un nombre important d’utilisateurs partage une quantité énorme de contenu. La meilleure façon pour les marques de se démarquer dans ce flux gigantesque de contenu est de payer. » a déclaré un porte-parole de Facebook, histoire de marquer ce changement de discours.

Le fléchissement de la portée organique des publications continue d’être un sujet délicat pour les marques, en particulier pour celles qui ont investi dans la croissance de leur base de fans. Une amélioration de la qualité du contenu qu’elles offrent s’impose si elles veulent que ce dernier soit approuvé par Facebook et mis en avant dans le news feed à travers son algorithme. Mais un investissement en promotion sur le réseau social est aussi nécessaire pour maintenir une portée optimale et faire parvenir le contenu « de qualité » à ses fans. Une combinaison dont les marques doivent désormais prendre compte.

Source: Adage.com / Contenu additionnel: Madwatch.net

facebook (1)

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome