Facebook rachète WhatsApp pour 16 milliards de dollars

Facebook frappe un grand coup en annonçant le rachat de l’application WhatsApp et de l’entreprise à son origine. L’opération couterait la somme astronomique de 16 milliards dont 4 milliards en cash et 12 milliards en actions. Les fondateurs et les employés de WhatsApp ­recevront 3 milliards de dollars supplémentaires sous forme de stock-options, portant le total de l’opération à 19 milliards de dollars.

WhatsApp, c’est quoi ?

Il s’agit en fait d’une des applications pour Smartphones et tablettes les plus populaires au monde. C’est une application mobile pour cross-plateforme qui intègre un système de messagerie instantanée gratuit via Internet bien sur. Elle est utilisée par 450 millions de personnes par mois dont 70% qui se connectent quotidiennement.

Quelque 19 milliards de messages sont envoyés chaque jour, et 34 milliards reçus à travers WhatsApp, autant que de textos qui transitent chez les opérateurs télécoms.

whatsapp_facebook

Le même modèle de gestion que pour Instagram

Comme l’application de photos Instagram, rachetée par Facebook en 2012, WhatsApp conservera son nom et son indépendance. La société, créée en 2009 par Jan Koum et Brian Acton (deux anciens ingénieurs de Yahoo!), n’emploie qu’une cinquantaine de personnes et avait seulement levé 8 millions de dollars pour assurer son développement. Ses résultats financiers n’ont jamais été communiqués.

Le succès du modèle « Freemium »

L’usage de WhatsApp est gratuit la première année et sans publicité, y compris pour correspondre vers l’étranger, après quoi l’accès est facturé 0,72 euro par an. Ce succès montre toute la puissance du modèle «freemium», qui permet d’attirer un grand nombre d’utilisateurs avec un service offert en premier lieu.

Plusieurs applications basées sur le modèle « freemium » ont connu un franc succès ces dernières années. On en cite WhatsApp, Snapchat, Viber et bien évidemment Skype. Cette réussite a très vite attiré les géants du marché qui ont voulu les racheter. Avant WhatsApp, Facebook avait tenté le coup en vain avec Snapchat pour une somme de 4 milliards de dollars, Microsoft avait réussi à acquérir Skype pour 8,5 milliards de dollars et le groupe japonais Rakuten vient de s’offrir Viber, l’application qui connait un franc succès  en Tunisie.

Le mobile, une priorité pour Facebook

Le rachat de WhatsApp concrétise la volonté de Facebook de dominer le secteur mobile et de s’imposer comme le centre des communications sur Smartphones et tablettes. Une volonté qui s’est traduite au cours des deux dernières années à travers le rachat d’Instagram, le lancement d’une fonctionnalité vidéo pour ce dernier afin de concurrencer Vine, etc. Le réseau social s’est même grandement inspiré de sa version mobile pour développer son nouveau Newsfeed qui sera le même pour tous les supports.

Mark Zuckerberg

Autant d’actions qui expriment la détermination de Mark Zuckerberg à suivre l’évolution du secteur mobile qui croît de plus en plus vite et qui concerne de plus en plus d’internautes. En effet, Facebook compte à ce jour 945 millions d’utilisateurs mobiles actifs par mois sur un total de 1,23 milliard d’utilisateurs.

 Source: Lefigaro.fr / Contenu additionnel: Madwatch.net

Facebook rachète WhatsApp pour 16 milliards de dollars

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome