Google + déjà 20 millions d’utilisateurs !

 

Cela fait déjà un mois que Google a présenté sa nouvelle plateforme social Google +. Encore en période de test, Google a fait le choix de débuter son implantation par un système d’invitations. Seuls les invités ont pour le moment la chance de pouvoir tester la plateforme.

Google + annonce ses ambitions, c’est une plateforme et non un réseau social de type facebook et twitter. De nombreux services sont proposés avec le souci de coller au plus  près de la réalité, c’est en quelque sorte un lien permanent entre notre comportement réel qui sera retranscrit dans le virtuel.

Les services Google + :

+ Cercle : Comme dans la réalité, nous sommes entourés de groupes d’amis avec lesquels nos degrés d’interactions sont différents selon le type de relation (amicale, professionnelle …). Les cercles vont permettre de recréer ses mêmes types de cercles d’amis de la vie réelle et de partager avec ceux-ci différentes informations.

+ Déclics : C’est un service qui permet de démarrer une conversation selon un thème avec ses différents cercles. Les déclics délivrent du contenu (vidéos, photos, articles) selon des thèmes disponibles en 40 langues.

+ Vidéos bulles : C’est un service de tchat vidéos à plusieurs.

+ Mobile : Google offre également une solution qui  s’adapte à l’utilisation du mobile, pour faciliter l’appload des photos « instant appload » permet d’ajouter instantanément la photo prise via le mobile sur l’album de l’utilisateur, sans aucunes manipulation au préalable.

+ Clique : Permet l’organisation de tchat à plusieurs dans le même cercle.

Google prévoit d’enrichir cette plateforme avec de nouveaux services notamment un partage de photos par slide, un système de reconnaissance faciale, des jeux, etc.En revanche  Google à sous estimé l’intérêt des marques pour sa plateforme.  C’est l’un des problèmes qui vient entacher la phase test, avec la suspension provisoire  de certains comptes crées par des entreprises et de certains particuliers ouvert sous pseudonyme.

Contacté par L’express.fr, Google France se prononce vis-à-vis de ces suspensions en affirmant sa volonté de créer une plateforme proche du réel avec « des personnes réelles ».  La question de la création d’un espace pour les marques est actuellement à l’étude.

Wara Ganem

 

 

 

Sources : mediasociaux.com, lexpress.fr.

Capture g

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome