Ilyes El Gharbi: “je ne suis ni la cible ni la victime”

 

Ilyes El Gharbi n’est plus le directeur général de la radio SHEMS Fm. Une nouvelle qui a circulé depuis hier et confirmée par le concerné aujourd’hui via une déclaration parue dans  « ActuUne ». Nous avons donc contacté Mr Gharbi pour en savoir plus, voici ce qu’il nous a répondu :

Vous avez déclaré votre colère et votre dégoût à l’égard de cette décision mais vous semblez tout de même accepter la nouvelle tout simplement sans plainte ni contestation, est-ce-que vous pouvez expliquer cela ?

Tout d’abord la décision finale n’est pas officielle, elle sera prise demain le 22 février lors d’un conseil d’administration pour décider de qui pourra me remplacer en tant que directeur général de la radio, ensuite, oui je dois accepter cette décision puisqu’elle émane de la commission de gestion des biens confisqués qui est sous tutelle du ministère des finances qui représente l’Etat je dois donc m’y conformer même si cela prend l’aspect d’un limogeage abusif.

Vous avez déclaré que « cette décision préfigure une nouvelle logique de gouvernance de Shems Fm », qu’entendez-vous par cela ? Êtes-vous la cible ou la victime dans cette histoire ?

Je ne suis ni la cible ni la victime, je pense seulement qu’il y a un directeur général en place depuis deux mois seulement qui suit une feuille de route précise et qui a opéré certains changements en interne tel que l’indépendance du comité de rédaction ou la mise en place de programmes de formation etc… pourquoi arrêter l’évolution alors que le chemin de la progression ne fait que commencer, il faut laisser les gens travailler et les juger sur des résultats. Vous savez ? je n’ai pas demandé à être le DG de cette station, on m’a contacté quand je travaillais déjà chez Express Fm, c’est vous dire combien j’ai été surpris par cette décision d’autant plus que personne n’a osé me donner une explication valable.

Que pensez-vous de ces pratiques où la politique pèse encore et toujours sur des décisions telle que celle-ci qui en fin de compte ne font que diminuer la crédibilité des médias ?

Je dénonce fortement ces pratiques qui sont pour moi une réelle barrière à franchir pour arriver à un changement effectif dans la façon de gouverner. Ce type de décision se fait  normalement après consultation de plusieurs parties concernées tel que l’instance nationale pour la réforme de l’information et de la communication (INRIC) qui milite beaucoup dans ce sens mais aussi les syndicats, les professionnels… Dommage que moi-même en tant que DG de la chaîne je n’ai pas été informé en bonne et due forme.

Vous avez déclaré : « Notre radio va subir à nouveau des interférences politiques », à quoi faites-vous allusion ? Et que pensez-vous du paysage médiatique en Tunisie ?

Je parle bien évidemment de la pression que subissaient les médias sous Ben Ali où la présence presque exclusive de l’RCD,  que ce soit pour vanter les mérites du déchu ou pour appliquer la censure, était un vrai calvaire. L’idée de gouverner de commander et de diriger des contenus ou des informations est fausse, il faut laisser place à la liberté et la prise de l’initiative dans un système collaboratif où l’on peut se consulter sans qu’il n’y est de restrictions. De grands progrès ont été réalisés au niveau des médias sauf que l’évolution ne se fera pas si le gouvernement continue à entreprendre des mesures strictes qui combattent la liberté d’expression, je pense par exemple aux cas de Nasreddine Ben Saida et son arrestation ou encore la nomination de Iqbel Gharbi à la tête de la radio Zitouna qui n’a pas encore pu prendre ses fonctions de directrice et beaucoup d’autre cas encore. Quoi qu’il en soit il faut instaurer un système de régulation capable non seulement de gérer ce genre de décision mais aussi de les assumer et donner les arguments nécessaires.

 S.E

20110711133102__elyes-garbi

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome