Jusqu’à 30 ans de prison pour avoir lancé une fausse rumeur sur Twitter

Selon The Guardian, un enseignant et une animatrice radio encourent une peine de prison allant jusqu’a 30 ans pour avoir lancé une fausse rumeur sur le réseau social Twitter. Ces deux personnes ont annoncés l’attaque d’une école  dans une ville de l’état de Veracruz, ce qui a provoqué 26 accidents de voitures et une panique générale des parents d’élèves.

Nous devrions peut être prendre exemple et sanctionner les personnes qui par des posts, des vidéos, annoncent des événements non vérifiés et infondés en Tunisie.

W.G

twitter

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome