La révolution et son impact sur la perception et la mémorisation publicitaire

Pour rappel, voici quelques principaux résultats :
- La révolution n’a pas eu d’impact sur l’intérêt des tunisiens pour la publicité. En effet, 94,64% des répondants ont vu, lu ou entendu une ou des publicités en Tunisie au cours de ces 3 derniers mois, celle qui leur vient à l’esprit en premier lieu, est la publicité de Tunisiana (21,8%).
- La publicité de Tunisiana reste incontestablement en tête de liste publicités mémorisées par le consommateur tunisien quelque soit le support média retenu ( TV nationales (37,67%), Radios nationales (45,77%), Presse et Magazines ( 41,67%), Affichage urbain  (41,45%) et Internet (33,78%).
En ce qui concerne l’effet de la révolution sur la mémorisation des publicités, l’étude a fait ressortir la mémorisation tend en général à avoir diminué à savoir que les répondants trouvent qu’elle a un peu diminué à 34,08% voire 25,46% qui trouvent qu’elle a beaucoup diminuée. Cette tendance reste vraie sur les différents supports médias.
- Le secteur du Tourisme et celui de la presse et média pourraient utiliser la révolution dans leurs messages publicitaires selon les avis des répondants.
- A la question: Préféreriez-vous que la publicité des annonceurs dans ce contexte et cette période d’après révolution soit ?, les tendances sont plutôt positives, elles reflètent l’envie des tunisien d’aller de l’avant. 
En effet, les répondants voudraient que les messages publicitaires soient optimistes (57,45%), instruisant socialement et politiquement (45,22%) plutôt que révolutionnaires, axés sur l’aspect commercial du produit (56,11%) plutôt que sur la révolution ou encore sur la citoyenneté de l’annonceur.

 

dossier_lundi-1

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2018 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome