Nouvelle campagne de sensibilisation “Dis moi mes droits”

« Dis-moi mes droits » est le slogan de la campagne lancée dimanche par l’observatoire Ilaf pour la protection du consommateur. Cette campagne consiste à sensibiliser durant un mois les consommateurs pour une meilleure lisibilité des factures d’électricité et d’eau.

Une étude menée durant les mois d’avril, mai et juin 2012 montre que 79,8% des interviewés ne sont pas satisfaits de la disposition actuelle des factures.

«Ils se contentent de payer sans rien saisir du contenu indéchiffrable de ces relevés», a expliqué à l’agence TAP, le président de l’observatoire Abdejelil Tahri.

Cette action cible en premier lieu les entreprises, les hôpitaux et les hôtels, en plus des citoyens. Deux cent cinquante cadres de l’observatoire se déploieront sur le terrain pour un contact direct avec les prospects. L’objectif est de permettre au citoyen de mieux comprendre le contenu des factures et d’acquérir une base de connaissances (les tarifs, les unités de mesure et la taxation) et d’être capable de suivre le niveau de sa consommation.

Au terme de cette campagne, l’Observatoire proposera, à la STEG et à la SONEDE ainsi qu’à l’Assemblée constituante une nouvelle conception de la facturation de la consommation d’eau et d’électricité.

Créé en février 2011, l’observatoire Ilaf œuvre à analyser et à expliquer les divers comportements de consommation. L’institution compte à ses actives 10 études statistiques réalisées en partenariat avec des bureaux d’études étrangers.

Source: Tap.info.tn

FRC40_cvea_factures-409x295

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome