Yahoo! devant Google pour la première fois en deux ans

Une première depuis deux ans

D’après une étude du cabinet Comscore, le groupe américain Yahoo!, qui tente de redresser ses résultats, a dépassé en juillet son rival Google en termes d’audience de ses pages pour la première fois depuis deux ans.

Comscore indique que les sites du portail internet Yahoo! ont généré une audience de 196,6 millions de visiteurs le mois dernier, contre 192,2 millions de visiteurs pour Google avec son moteur de recherche ou sa messagerie Gmail, entre autres.

C’est la première fois depuis mai 2011 que Yahoo! prend la tête du classement devant Google, qui était depuis lors le numéro un, a précisé un porte-parole de Comscore jeudi.

Viennent ensuite les sites de Microsoft (messagerie Outlook, portail MSN, moteur de recherche Bing, etc.) avec 179,6 millions de personnes, puis le réseau social en ligne Facebook (142,3 millions), AOL (117,4 millions) et Amazon (110 millions), selon l’étude de Comscore, publiée mercredi.

Le très populaire site de blogs Tumblr, racheté par Yahoo! en mai, n’est pas intégré dans les chiffres du moteur de recherche et figure encore séparément dans le classement, à la 28e place, devant Twitter, 30e du classement.

La méthode Mayer

Depuis sa prise de fonction en juillet 2012, Marissa Mayer, la nouvelle CEO de Yahoo ! n’a pas cessé de faire parler d’elle. L’ancienne employée de Google a notamment surpris le marché en enchainant les acquisitions de startups et ce dans tous les secteurs. En effet, la firme de Sunnyvale a réalisé quelque 21 rachats en un an :

Médias sociaux :

- Snip.it : plateforme sociale d’agrégation de contenus (janvier 2013).

- GoPollGo : outil de mini-sondages intégré à Twitter et Facebook (mai 2013).

- Tumblr : un des plus gros coups de Yahoo ! et célèbre plateforme de blogging (mai 2013).

- Ztelic : solution d’analyse de données sociales (juillet 2013).

Mobile/Web:

- Stamped : start-up ayant développé une application de recommandation de sorties entre amis (octobre 2012).

- Alike : application iPhone de recommandation personnalisée de restaurants, cafés et bars (février 2013).

- Jybe : éditeur d’une application de recommandation sociale de nourriture et de divertissement (mars 2013).

- Summly : agrégateur d’actualités sous forme d’application mobile (mars 2013).

- MileWise : application de recommandation et de comparaison des prix de vols (mai 2013).

- Astrid : start-up éditrice d’une application de gestion des tâches du même nom (mai 2013).

- GhostBird Software : à l’origine des applications photos pour iOS KitCam et PhotoForge (juin 2013).

- Xobni : application de gestion des e-mails (juillet 2013).

- AdMovate : start-up développant des solutions de ciblage publicitaire mobile (juillet 2013).

Vidéo et télécommunications :

- OnTheAir : plateforme de conversation vidéo réalisée par des anciens de chez Google et Apple (décembre 2012).

- Rondee : service de conférences en ligne tenant de Skype mais qui demeure dans l’ombre de ce dernier (juin 2013).

- Qwiki : application mobile permettant de créer des mini-clips vidéo et qui pourrait servir à développer le futur concurrent de Vine et d’Instagram (juillet 2013).

- Lexity : éditeur d’applications pour l’e-commerce (août 2013).

- Rockmelt : navigateur internet reconverti en agrégateur de flux pour tablettes et Smartphones.

Gaming :

- Loki Studios : start-up développant des jeux pour mobile dont certains basés sur la géolocalisation des joueurs (mai 2013).

- PlayerScale : plateforme de développement de jeux pour Smartphones, tablettes, consoles et ordinateurs (mai 2013).

- Bignoggins Productions : éditeur d’applications de Fantasy Sports, un concept ayant beaucoup de succès sur les plateformes sociales (notamment Facebook) et qui permet aux joueurs de gérer une équipe sportive (juillet 2013).

Il est aussi à rappeler que Yahoo ! a failli réaliser un très gros coup en avril dernier en rachetant à Orange 75% des parts sur Dailymotion, la célèbre plateforme de partage de vidéos.

Force est de constater que cette « razzia » de jeunes pousses n’est pas un cas isolé bien qu’elle soit la seule de cette ampleur (Google a réalisé pas moins de 14 acquisitions durant la même période contre 7 pour Facebook). En effet, les géants du web sont désormais à l’affût, prêts à racheter la première start-up qui fait ses preuves dans un des secteurs cités. Le but est, bien évidemment, d’enrichir les équipes en y intégrant de nouvelles compétences dans tous les secteurs afin de pouvoir s’aligner à la concurrence (cas de Yahoo !) ou de faire la différence par rapport à cette dernière.

Sources: 01net.com / frenchweb.fr / Contenu additionnel: madwatch.net

yahoo_google

Commentez cet article

Protected with IP Blacklist CloudIP Blacklist Cloud

Ils nous ont fait confiance

Calendrier 2014 des formations digitales interentreprises

Retrouvez-nous sur Facebook

©2017 Madwatch.net
Site optimisé pour Mozilla Firefox et Google Chrome